Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2018

UN PEU DE POÉSIE

« Ce grand maigre au loin qui fait des moulinets avec sa lance et que Cervantès prend pour un vieux fou nommé Don Quichotte, s'il s'agissait plutôt d'une éolienne ? »

Éric Chevillard,
L'autofictif doyen de l'humanité,
Journal 2014-2015, p. 64.
Éd. Arbre vengeur, 2016.

Les lectures de Roberte Roberte.

08:59 Publié dans Blog, Lecture | Lien permanent

10/01/2018

NAUFRAGE

"Est-ce leur faute [aux critiques] si tout le monde se promet de lire Proust sur l'île déserte et, en attendant le naufrage, lit Musso sur le pont du Titanic ?"

LE FEUILLETON
D'ÉRIC CHEVILLARD,
Cahier Le Monde des Livres, in n° 22317
daté du vendredi 14 octobre 2016,
Chroniques, p. 8, à propos de
"Lettre de consolation à un ami écrivain"
de Jean-Michel Delacomptée.

Les lectures de Roberte Roberte.
(Rediffusion).

09:25 Publié dans Blog, Lecture | Lien permanent

08/01/2018

RANIMER LE FEU !

« Visionnaire

« Le seul scénario qui fera revenir la droite au pouvoir, c'est l'alliance des électorats et non des appareils. […] L'équation est simple : faire converger la France de la Manif pour tous, une droite conservatrice et la France de Johnny, une France populaire. »

Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy,
le 13 décembre 2017, sur RMC.

 

On a emprunté ceci à "Causette", n° 85, janvier 2018, p. 11, On nous prend pour des quiches !, IL/ELLE L'A BIEN DIT. Emballées, avouons-le, par ce sens quasiment comique de la stratégie et de la récupération. Une image très concrète de la droite.

RadicÔlibres.

 

09:57 Publié dans Blog, Lecture, Presse | Lien permanent