Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2020

PEINDRE

« Samedi 15 février 1919

Mais je crois que si j'étais peintre, il m'aurait suffi d'un pinceau trempé dans une couleur brunâtre pour donner la totalité de ces onze jours. J'en étalerai une couche égale sur toute la toile. Mais les peintres manquent de subtilité...

 

Jeudi 10 août 1920

J'ai passé tout l'après-midi à badigeonner en jaune les cabinets.

 

Dimanche 13 mars 1921

Demain, je badigeonnerai la cuisine en rose pâle et en vert feuille. »

 

Virginia Woolf, Journal.

 

Les lectures de Roberte Roberte.

09:51 Publié dans Art, Blog, Lecture | Lien permanent

01/11/2020

EN TOUTE MODESTIE

« Certains peinent à traduire leurs pensées. D'autres échouent à représenter ce qu'ils voient. J'appartiens à la seconde catégorie. L'idée de peindre me semble contre-nature. La figuration me semble une telle performance que l'idée d'y renoncer me paraît aberrante, et l'abstraction me paraît une telle facilité que l'idée d'y céder me semble une escroquerie. La qualité des tableaux que je croise dépend du constat que je suis, ou non, en mesure de faire à peu près la même chose. Si c'est le cas, le tableau est révoqué comme une imposture. De là date un souverain mépris pour l'art contemporain, hermétique et démocrate, qui ne cesse, pour attirer le visiteur incrédule, de laisser entendre que chacun peut être Kandinsky. »

Raphaël Enthoven,
"Le Temps gagné", Roman,
Les Éditions de l'Observatoire,
septembre 2020, p. 187.

 

Les lectures de Roberte Roberte.

15:46 Publié dans Art, Blog, Lecture | Lien permanent

15/09/2020

COVIDART

covidartrouville.jpeg

© photo Anna Livia, Gare de Trouville, 15 septembre 2020.

23:21 Publié dans Art, Blog, Où se pose le regard | Lien permanent