Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2018

MAI 2018 en bref

1805 presse.jpg

Titres extraits du Monde
et de Libération,
1er au 31 mai 2018.

© Mise en page RadicÔlibres.

09/06/2018

LA CAUSE DES VIEUX

Les membres de l'Association Old'Up 1 :

[…] « Ils luttent à leur manière contre l'âgisme, c'est-à-dire les discriminations, le mépris ou la mise à l'écart des personnes âgées dénoncée par la ministre de la santé, Agnès Buzyn, lors du lancement de sa feuille de route sur le grand âge, mercredi 30 mai.

S'ils n'aiment guère ce terme qui n'est pas encore entré dans les mœurs, les membres d'Old'Up trouvent facilement des exemples pour l'illustrer :

"Un jour où les titres des journaux annonçaient une hausse des prélèvements obligatoires, une jeune femme m'a interpellée dans un kiosque : 'Tout ça, c'est à cause de vous, les vieux, parce qu'on doit payer vos retraites !" relate Annette Teissedre, 76 ans. Joyce Feibelmann, 80 ans, se souvient du jour où un commerçant a refusé de lui vendre une BD de super-héros Marvel au motif qu'elle était "trop âgée" pour la lire.

[…]

"Plus on vieillit, moins on est reconnu, résume Philippe Gutton. Parce qu'on marche moins bien, qu'on entend moins bien, qu'on voit moins bien. Les vieux sont perçus comme hors circuit." Vieillir, c'est s'effacer. Physiquement, pour ne pas être bousculé dans la rue parce que le autres vous trouvent trop lent. Mais dans les têtes aussi. "Votre avis n'intéresse plus personne, témoigne Paule Giron, 89 ans. Cela pèse plus sur les gens qui avaient un rôle important dans la société, en particulier les hommes. Les titres, la profession, tout est gommé. Nous les femmes on est habituées, alors on s'en sort plutôt mieux." (SIC)2.

Extraits empruntés au Monde,
n°22825 daté du 1er juin 2018, p. 10.
"Les plus jeunes "veulent toujours
prendre les décisions à notre place"
Des personnes âgées dénoncent
les discriminations ou le mépris
liés à l'âge."

1. http://www.oldup.fr

2. C'est RadicÔlibres qui souligne.

15:30 Publié dans Blog, Presse, Vieilles peaux | Lien permanent

24/05/2018

MÈRE

« Elle était si profondément ancrée dans ma conscience que, durant ma première année d'école, je crois bien m'être imaginé que chacun de mes professeurs était ma mère déguisée. »

Philip Roth, Portnoy et son complexe, Incipit,
cité par Mathieu Lindon in "Libération",
n° 11504, 24 mai 2018, p. 3.

15:28 Publié dans Blog, Lecture, Presse | Lien permanent