Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2019

ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015

"J'ai de la peine à me représenter comment meurent d'un coup

Les jeunes gens que rien absolument à cela ne prépare

Quand on est vieux il en va d'autre sorte

On ne meurt pas on part"

Louis Aragon,
Extrait de Rue de Varenne, Poème.
(Déjà dans ce blog le 13 novembre 2016).

23/10/2019

DE L'IMBÉCILLITÉ

P1040645.JPG

P1040643 - Version 2.JPG

P1040646 - Version 2.JPG

© RadicÔlibres productions, septembre 2013.

(Rediffusion illimitée.)

12/09/2019

ROULIS

« SOS piétons

Cyclistes et autres roulants ont-ils décidé de faire des marcheurs – pas seulement ceux d'Emmanuel Macron – une espèce en voie de disparition ?

Si j'ai bien compris, le problème de l'écologie est de différencier ses amis et ses ennemis. C'est vraiment une question de tri. Par exemple, les vélos. À première vue, ce sont les meilleurs amis de l'homme et de la nature. Mais, d'un autre côté, les cyclistes qu'on croise en ville sont si souvent des goujats que le seul avantage qu'ils soient à vélo est qu'au moins ils ne sont pas au volant d'un poids lourd ou d'un autobus où ils feraient un nombre de victimes beaucoup plus considérable. Parce que, à voir les choses du côté piétons, avec le vélo, on n'a pas de permis mais tout est permis. […]

Quand on roule écolo, c'est toujours vert. On ne va pas s'arrêter à cause d'un vulgaire feu rouge. Sans compter les livreurs à vélo, les trompe-la-mort, tellement victimes des boîtes qui les emploient qu'aucune autre victime ne compte et qui sont peut-être les pires des hooligans des trottoirs : puisqu'ils risquent leur vie, ils ne voient pas pourquoi les autres ne seraient pas solidaires de leur condition d'esclave même pas salarié. On ne fait pas d'omelette écologique sans casser des coudes, des poignets et des cols du fémur.
Faut que ça roule : interdiction d'avoir des encombrements. On est prêt à toutes les inventions et les malheureux piétons sont envahis par les vélos, trottinettes, skates et autres objets roulants non identifiés. […]

Désormais, l'urgence pour les maires des grandes agglomérations est de créer des pistes pour piétons où ceux-ci puissent marcher en sécurité entre eux. Voilà le nouveau grand débat à venir pour les municipales, puisqu'il est maintenant démontré que les pistes cyclables ne servent pas à grand-chose, la plupart des cyclistes estiment que tout leur est piste et nul habilité à mettre des bâtons dans les roues de l'axe du bien.
Reconnaissons que quand ils sont coincés faute de piste entre un bus et un camion avec des pots d'échappement qui tournent à plein régime, les cyclistes ont leur mot à redire. Mais pourquoi se venger sur les innocents piétons ? […] »

 

MATHIEU LINDON,
SI J'AI BIEN COMPRIS...
in Libération n° 11900, IDÉES/,
7 et 8 septembre 2019, p. 24.

Les lectures de Roberte Roberte.
(Songeons au déchirement intérieur inévitable de ceux qui conduisent une automobile en semaine, enfourchent un vélo le week-end et conduisent à pied les enfants à l'école : qui sont-ils vraiment ?)

 

10:02 Publié dans Actualité, Blog, Lecture, Presse | Lien permanent