Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2018

LES VIEUX EXISTENT : LIBÉ LES A RENCONTRÉS

Vieilles et Vieux, futur(e)s Vieilles et Vieux,

À lire absolument, Libération n° 11494 des samedi 12 et dimanche 13 mai 2018, pages 1 à 6 (ou lien ci-dessous).
Articles de Charlotte BELAICH, Paul QUINIO.

Page de couverture : « LES VIEUX DANS LES YEUX. Ils représentent presque 10 % de la population française, pourtant les plus de 75 ans sont éclipsés par une société qui a peur de se confronter au grand âge. "Libération" leur donne la parole. »

Entre autres témoignages fort intéressants :

De la mémoire :

"Ça, la mémoire, ça m'étonne, explique Robert Desplan. On oublie des choses qu'on voit ressurgir avec les événements, mais pourquoi ?" Il y en a d'autres en revanche qui ne disparaissent jamais. Pour lui, "la description de Madame Verdurin" ou "une fable de la Fontaine". "Sur quels critère ? Je ne sais pas... Mais de toute façon, la nature a horreur du vide : si vous perdez quelque chose, vous avez quelque chose d'autre en remplacement. On perd la mémoire, mais ça fait aussi la place dans la tête pour changer les fichiers."

Du corps :

"Perdu, c'est le mot de la vieillesse. On n'arrête pas de perdre et c'est ça qu'il faut accepter, sinon, on va s'empoisonner la vie", juge Paule Giron. (...) "Ce qu'on apprend en vieillissant, c'est de ne jamais être tout à fait dans le même état. Le corps bouge à une vitesse grand V. Il faut accepter ces manques qui vont nous arriver au fur et à mesure. On n'a aucun moyen de les refuser et quand on essaie, on tombe très vite dans le ridicule."

De la perte d'autonomie :

"Retomber dans la dépendance qui est quelque part la dépendance de l'enfance, dont on a eu tant de mal à sortir, ça, ça fait peur", s'inquiète Laure Brandt.

 

En page 6, ce que déduisent le sociologue Michel Billé et le psychogérontologue Jérôme Pellissier des relations de la société avec ses vieux. Inactifs donc inutiles, encombrants financièrement (et pas seulement), invisibles de préférence car ne sont-ils pas les images tristes et moches de l'avenir qui guette ?

Ce chapitre traite plus spécifiquement du corps. Le prochain traitera de l'esprit, de l'intellect et de la mémoire. Voir Libération.fr

Par la suite, seront abordés la vie sociale et le rapport à la mort.


RadicÔlibres.

 

11:03 Publié dans Blog, Presse, Vieilles peaux | Lien permanent

05/05/2018

AVRIL 2018 en bref

1804 presse.jpg

Titres extraits du Monde
et de Libération,
1er au 30 avril 2018.

© Mise en page RadicÔlibres.

09/04/2018

MARS 2018 en bref

1803 presse.jpg

Titres extraits du Monde
et de Libération,
1er au 31 mars 2018.

© Mise en page RadicÔlibres.