Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2020

VIEUX & VIEILLES

« ⌈...⌉ La manière dont les Ehpad se sont retrouvés démunis face à l'épidémie de Covid-19 nous renvoie avec violence à la manière dont on tente de rendre nos anciens invisibles. Lorsqu'on regarde notre rapport actuel au très grand âge, ce qui ressort avant tout, c'est qu'il convient de cacher les vieux. Parce que les voir nous fait peur. En les rendant invisibles, on rend inexistante notre propre vieillesse, qui arrivera bien assez tôt. Alors on les cache, derrière les murs d'un Ehpad démuni de moyens.

⌈...⌉ Si nous voulons inventer pour demain un autre rapport à la vieillesse, il faut commencer par essayer de considérer les vieux non pas à travers ce qu'ils ont perdu, mais à travers ce qui leur reste. De même, chacun d'entre nous peut regarder sa propre vieillesse de deux manières contradictoires, complémentaires – Edgar Morin dirait : "paradoxales". Ma vieillesse, c'est cette période de ma vie qui me rapproche de ma mort, mais c'est aussi celle qui me sépare encore de ma mort.

⌈...⌉ Avant tout, c'est le regard que nous portons sur les vieux qui doit se transformer. Être vieux n'est en soi ni un défaut, ni une maladie, ni un délit... Demain, je serai un peu plus vieux, et j'aurai peut-être besoin d'être "soutenu" à domicile et non "maintenu" à domicile ! J'aurai besoin d'être "pris en considération", non pas "pris en charge" – je ne suis pas une charge ! J'aurai besoin que l'on "veille" sur moi, pas que l'on me "surveille"... Ça n'a l'air de rien, mais ces mots parlent bien du nécessaire changement de regard qu'il faut opérer sur la vieillesse. C'est à cette condition que les vieux pourront être considérés non comme des objets de soin, mais comme des sujets de droit. Rencontrant des difficultés et des problèmes, mais restant jusqu'au terme de leur existence hommes et femmes. Citoyens à part entière. »

 

Extraits d'un entretien in Le Monde,
n° 23504, 4 août 2020, p. 24.
Michel Billé, sociologue :
« Quand le Covid-19 sera derrière nous,
je crains qu'on oublie à nouveau les vieux ».
Propos recueillis par Catherine Vincent.

17:52 Publié dans Blog, Presse, Vieilles peaux | Lien permanent

26/08/2020

AUX CHAMPS-ÉLYSÉES

« IL Y A PLUS INCONNU
QUE LE SOLDAT INCONNU :
SA FEMME »

 

26 août 1970 : Arc de Triomphe des Champs-Élysées, 9 féministes ont l'intention de déposer une gerbe destinée à la femme du soldat inconnu.
La police les en empêche.
Les médias, d'un vieil œil nouveau, avec une belle unanimité, redécouvrent (ou découvrent) ces héroïnes joyeusement frondeuses, combatives et sans prétention. On reconnaît-là l'élément fondateur du féminisme en France. Peut-être parce que ça fait 50 ans : un bel anniversaire. Peut-être parce que dire "Je suis féministe" aujourd'hui n'entraîne pas de répulsion particulière. Un progrès.

Anna Livia

 

22:17 Publié dans Blog, Médias, Philosophie, Politique | Lien permanent

17/08/2020

GISÈLE

Minuscule extrait de l'entrevue de Gisèle Halimi et Annick Cojean dans Le Monde n° 23234 des dimanche 22 et
lundi 23 septembre 2019, rubrique RENCONTRE, Je ne serai pas arrivée là si..., p. 27.

Bien entendu, l'article dans son intégralité est passionnant.

« Avez-vous eu l'occasion de défendre la grâce d'un condamné à mort devant le général de Gaulle ?

Oui, le 12 mai 1959, à la suite du grand procès d'El Halia en Algérie.[…] Quand il m'est apparu, il m'a semblé gigantesque.
Il m'a tendu la main en me toisant. Et, de sa voix rocailleuse, il a lancé : « Bonjour madame. » Il a marqué un temps.
« Madame... ou mademoiselle ? » Je n'ai pas aimé. Mais alors pas du tout ! Ma vie personnelle ne le regardait pas. J'ai répondu en le regardant bien droit :
« Appelez-moi maître, monsieur le Président ! » Il a senti que j'étais froissée et il a accentué sa courtoisie :
« Veuillez entrer, je vous prie, maître. Asseyez-vous je vous prie, maître. Je vous écoute, maître. »

 

Les lectures de Roberte Roberte.
(Rediffusion.)