Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2020

VIEILLES et VIEUX

« On est passé d'une société de transmission à une société de consommation. Aujourd'hui, ce qu'on nomme le savoir n'a plus guère de sens. Les vieux sont considérés comme n'ayant plus rien à communiquer aux jeunes générations. D'où ce sentiment qu'ils sont "périssables", désemployés d'eux-mêmes, réduits à ce qu'ils sont, ni même à ce qu'ils étaient, mais à une seule et même catégorie : la classe d'âge. »

 

Laure Adler, La voyageuse de nuit,
Éd. Grasset, 2020, p. 41.

Les lectures de Roberte Roberte.

19:17 Publié dans Blog, Lecture, Vieilles peaux | Lien permanent

Écrire un commentaire