Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2020

L'AMÉRIQUE, L'AMÉRIQUE...

"En 2016, Jammaria Hall qui avait 16 ans, Jessy K., 10 ans, Gary B., 12 ans, ont déposé une plainte contre l'État du Michigan et son gouverneur républicain pour non-respect du droit à l'alphabétisation dans les écoles publiques de Detroit. Dans ces écoles, classées parmi les plus mauvaises du pays, où 97 % des enfants sont noirs ou hispaniques, plus de la moitié ne maîtrise ni la lecture ni l'écriture quand ils terminent leur scolarité.

⌈...⌉ Un premier jugement, en 2018, a débouté les élèves et leurs parents, au motif que si le droit à l'alphabétisation est bien un droit important, il n'est pas garanti par la Constitution.¹

Les enfants, leurs parents et leur avocat ont fait appel, et en avril dernier, un juge fédéral a retenu que le droit à l'éducation est un droit fondamental et a ouvert la voie à un dépôt de la plainte devant la Cour suprême. La nouvelle gouverneure élue en 2018, Gretchen Whitmer a alors proposé un accord et un meilleur financement des écoles.

⌈...⌉ Jammaria Hall refuse l'offre de conciliation de la gouverneure du Michigan et a décidé d'aller jusqu'à la Cour suprême: "Ce n'est pas seulement dans le Michigan, mais dans tous les États, l'absence d'alphabétisation est la première violence que les enfants subissent. En allant jusqu'à la Cour suprême, c'est la seule chance pour que ce droit, celui d'apprendre à lire et à écrire, soit enfin respecté pour tous les enfants de mon pays."

 

Extrait de l'article de Colombe Schneck, écrivaine,
"Apprendre à lire et écrire dans une école publique américaine ?"
in Libération n° 12142, mardi 23 juin 2020, IDÉES/, p. 18.

1. C'est moi qui souligne.

Cet article précise en outre les conditions de travail des enseignants et des enfants : 50 élèves par classe, manque de tables et de chaises, absence de fournitures scolaires, manuels rares et périmés, environnement scolaire (cour, toilettes...) dégradé et dangereux.

Les lectures de Roberte Roberte.

10:08 Publié dans Blog, Lecture, Politique, Presse | Lien permanent

Écrire un commentaire