Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2017

RÉSEAU SOCIAL

« J’ai déjà dit que […] La Châtre était remarquable par un nombre de gens d’esprit considérable relativement à sa population. Cela est encore vrai ; mais partout les bons esprits sont l’exception, même dans les grandes villes ; et dans les petites, on sait que la masse fait loi. C’est comme un troupeau de moutons où chacun, poussé par tous, donne du nez là où la moutonnerie entière se jette. De là une aversion instinctive contre celui qui se tient à part ; l’indépendance du jugement est le loup dévorant qui bouleverse les esprits de cette bergerie. »

George Sand, Histoire de ma vie II,
Ed. GF Flammarion, 2007, p. 153.

09:02 Publié dans Blog, Lecture | Lien permanent

Écrire un commentaire