Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2017

"QU'EST-CE QUE C'EST, DÉGUEULASSE ?"

« Les bacs pro et techno, naufragés d’APB*
Dans les salons de rentrée, ils se tournent vers les écoles privées. »

Marina, Cheyenne, Rahyan et Alexis, élèves au lycée Cognacq-Jay d’Argenteuil (Val d’Oise) ont obtenu leur bac action commerciale. Ils ont tous été éconduits par le système APB.

« Leur souhait : « Un BTS MUC (Management des unités commerciales),  […] ou peut-être un BTS NRC (Négociation et relation client) ». C’est ce que la petite bande avait demandé parmi une douzaine de vœux déposés sur le système d’orientation. Pas un n’a été retenu.

« Il n’y a plus de miettes »

Débordé par l’afflux de 40000 étudiants supplémentaires pour cette rentrée, APB a calé, livrant aux bacheliers les moins armés** une fin de non-recevoir. Qu’ils aient obtenu un bac gestion, santé, action commerciale… Dina, Yacut, Wedji ont reçu la même réponse en juin comme lors de la procédure complémentaire qui se clôture fin septembre : « Pas de place. » « Nous ne sommes pas retenus dans les formations que nous demandons car des bacs S et ES, qui eux-mêmes n’ont pas été retenus dans des filières plus sélectives, se rabattent sur les filières courtes et sont sélectionnés,** analyse Alexis. Nous, nous arrivons derrière et on a les miettes. Maintenant il n’y a plus de miettes. »

Extraits d'un article de Eric Nunès,
(au Salon Studyrama)
Le Monde n° 22601, daté du 12 septembre 2017, p. 17.

*APB : système d'Admission post bac.
**Souligné par nous.

C'est ainsi qu'on soutient, dans ce pays, les jeunes qui ont choisi (?) les filières professionnelles et technologiques.

RadicÔlibres.

10:49 Publié dans Blog, Lecture, Politique, Presse | Lien permanent

Écrire un commentaire