Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2017

L'INFIRMIÈRE ET LE JOCKEY

« Doux Jésus. Je déshabille des gens tout le temps et ce n’est pas sorcier, l’affaire de quelques secondes. Munoz gisait là, inconscient, une divinité aztèque en miniature. Sa tenue était si compliquée que c’était comme accomplir un rituel élaboré. Déconcertant, car interminable, comme chez Mishima où il faut trois pages pour ôter son kimono à la dame. »

Lucia Berlin,
Manuel à l'usage des femmes de ménage,
Éd. Grasset, 2017, p. 72.

Les lectures de Roberte Roberte.

09:12 Publié dans Blog, Lecture | Lien permanent

Écrire un commentaire