Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2016

NAUFRAGE

"Est-ce leur faute [aux critiques] si tout le monde se promet de lire Proust sur l'île déserte et, en attendant le naufrage, lit Musso sur le pont du Titanic ?"

LE FEUILLETON
D'ÉRIC CHEVILLARD,
Cahier Le Monde des Livres, in n° 22317
daté du vendredi 14 octobre 2016,
Chroniques, p. 8, à propos de
"Lettre de consolation à un ami écrivain"
de Jean-Michel Delacomptée.

(Les lectures de Roberte Roberte).

09:54 Publié dans Blog, Lecture | Lien permanent

Écrire un commentaire