Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2016

IL ÉCOUTE, SILENCIEUX, SUSPENDU SUR LA MER

 

P1010421_2.JPG
"DES MOUCHES DE LA PLACE PUBLIQUE

Fuis, mon ami, dans ta solitude ! Je te vois étourdi par le bruit des grands hommes et fouaillé par les aiguillons des petits.
Dignement, la forêt et le rocher savent se taire en ta compagnie. Ressemble de nouveau à l'arbre que tu aimes, à l'arbre aux larges branches : il écoute, silencieux, suspendu sur la mer.
Où cesse la solitude, commence la place publique ; et où commence la place publique commence aussi le bruit des grands comédiens et le bourdonnement des mouches venimeuses."

F. NIETZSCHE, Ainsi parlait Zarathoustra,
Le Livre de poche classique, 1969, pp. 63-64.

Tissage RadicÔlibres, août 2010.
 

Les commentaires sont fermés.